Test de Lachman

Structures / Pathologies ciblées : Test de Lachman

  • Rupture du Ligament Croisé Antérieur (LCA)

Procédure :

Le patient est allongé sur le dos. Le genou testé est fléchi à 20° de flexion, le talon reposant sur la table. La main crâniale du thérapeute maintient le tiers distal du fémur. La main caudale du thérapeute empaume le tibia, le pouce placé sur la tubérosité tibiale antérieure, et effectue une traction antérieure.

Interprétation :

Le test est considéré comme positif si :

  • Le déplacement antérieur du tibia est significativement supérieur par rapport au côté sain : La différence peut être considérée comme normale (-1 à 2 mm), subnormale (3 à 5 mm), anormale (6 à 10 mm), ou sévèrement anormale  (>10  mm).
  • Le thérapeute ressent un arrêt "mou" en fin de mouvement (arrêt habituellement dur en cas d'intégrité du LCA)

Un déplacement antérieur important associé à un arrêt dur peut correspondre à une rupture partielle du LCA. En cas de rupture du ligament croisé postérieur, le recul du plateau tibial en position de départ peut donner une impression de déplacement antérieur important.

Validité :

Valeur diagnostique
Auteurs Sensibilité Spécificité RV+ RV-

Van Eck et al.

81 % 81 % 4.26 0.23
Benjaminse et al. 85% 94% 14.17 0.16
Que signifient ces chiffres ?

Tests associés :

Références:

  1. Van Eck, C. F., van den Bekerom, M. P., Fu, F. H., Poolman, R. W., & Kerkhoffs, G. M. (2013). Methods to diagnose acute anterior cruciate ligament rupture: a meta-analysis of physical examinations with and without anaesthesia. Knee Surgery, Sports Traumatology, Arthroscopy, 21(8), 1895-1903.
  2. Benjaminse, A., Gokeler, A., Van der Schans, CP. Clinical diagnosis of an anterior cruciate ligament rupture: a meta-analysis. Journal of Orthopaedic & Sports Physical Therapy, 2006;36(5), 267-288.
Vidéo associée