Signe de Bakody ("Shoulder Abduction Test")

Structures / Pathologies ciblées :

  • Atteinte du plexus brachial ou radiculopathie (préférentiellement de C4 à C6)Signe de Bakody

Procédure :

Le patient est assis ou en décubitus dorsal. Le thérapeute ou le patient lui-même amène sa main sur sa tête via un mouvement d’abduction de l’épaule et de flexion du coude. Il est demandé au patient de signaler une éventuelle diminution de ses symptômes.

Interprétation :

Le test est considéré comme étant en faveur d’une radiculopathie (C4, C5 ou C6) ou d’une atteinte du plexus brachial si :
  • Le test diminue les douleurs périphériques habituellement ressentie par le patient (cela implique bien évidemment que ces douleurs soient présentes au repos).
La position de ce test permet de diminuer les tensions en regard du plexus brachial ou des racines nerveuses concernées. Il est courant d’observer les patients adopter spontanément cette position antalgique.
Ce test peut à l’inverse déclencher des douleurs irradiantes au membre supérieur testé ou des paresthésies dans le cas de patients atteints d’un syndrome du défilé thoraco-brachial.

 

Validité :

Sensibilité / Spécificité
Auteurs Sensibilité Spécificité
Davidson et al.1 78% 75%
Viikari-Juntura et al.2 46% 85%

Tests associés :

Références:

  1. Davidson, Robin I., Edward J. Dunn, and Jeffrey N. Metzmaker. "The shoulder abduction test in the diagnosis of radicular pain in cervical extradural compressive monoradiculopathies." Spine 6.5 (1981): 441-446.
  2. Viikari-Juntura, E., M. Porras, and E. M. Laasonen. "Validity of clinical tests in the diagnosis of root compression in cervical disc disease." Spine 14.3 (1989): 253-257.
Vidéo associée