Test de distraction

Structures / Pathologies ciblées :Test de distraction cervicale

  • Radiculopathie cervicale

Procédure :

Le patient est allongé sur le dos. Le thérapeute se tient debout, et place ses main sur le front et sous l'occiput du patient. Il applique une légère flexion cervicale en décollant la tête du patient du plan de la table, puis applique une force de traction douce et progressive dans l'axe de la colonne cervicale.

Ce test est également décrit en position assise.

Interprétation :

Le test est considéré comme positif si :

  • Le test diminue la douleur habituellement ressentie par le patient.

Validité :

Sensibilité / Spécificité
Auteurs Sensibilité Spécificité
Wainner et al.1 44% 90%

Tests associés :

Références:

  1. Wainner, R. S., Fritz, J. M., Irrgang, J. J., Boninger, M. L., Delitto, A., & Allison, S. (2003). Reliability and diagnostic accuracy of the clinical examination and patient self-report measures for cervical radiculopathy. Spine, 28(1), 52-62.
Vidéo associée